umr 8599

du cnrs et

de l¯universitê

paris-sorbonne

Annonce
  • agario
  • -

    Récemment, https://betebetgiris.info betebet
    un autre mode de paiement a été ajouté aux systèmes populaires de paiement anticipé. Bahis siteleri https://vipbahissiteleri.net -- Yatırımsız deneme bonusu https://girisadresi.mobi/yatirimsiz-bonus/ -- Tipobet http://tipobet63.com yeni giriş. -- On l'appelait. Contrairement aux cartes de crédit, la seule différence entre les cartes de crédit est que vous avez payé à l'avance.” Si vous voulez acheter paykasa vous pouvez utiliser notre site web. -evden eve nakliyat
    eşya depolama - agario unblocked

     

    Les mutations de la critique des livres en France à l'ère du numérique : sites et blogs littéraires, nouvelles formes de perception et de débats

    19e - 21e

    14h, Maison de la Recherche, 28 rue Serpente, salle D323 (3e étage)

     

    Type de thèse
    Date de soutenance 
    12 Juin 2019
    Position 
    Jury 

    M. Didier ALEXANDRE – Professeur,  Sorbonne Université

    M. Remigiusz FORYCKI – Professeur, Université de Varsovie

    M. RobertMORRISSEY – Professeur, Université de Chicago

    M. Mirosław LOBA – Professeur, Université Adam Mickiewicz de Poznań

    M. Glenn ROE – Professeur,  Sorbonne Université

    Sous la direction de 

    Didier ALEXANDRE et Remigiusz FORYCKI

    Doctorants
    BASSA
    Résumé 

    L’étude retrace l’évolution de la critique littéraire en France à l’ère numérique, en se référant à sa fonction prescriptive. Dans son approche, l’auteure s’appuie sur une enquête de terrain auprès des acteurs de l’espace critique – éditeurs, blogueurs, fondateurs de sites participatifs et sur l’observation des blogs et sites littéraires français. Elle analyse les mutations de la critique du web à la fois sur le plan social et discursif. La phase interactive de l’internet, qui a libéré des voix de profanes, s’imposant comme de nouveaux évaluateurs, crée un espace critique parallèle, et en conséquence force le champ littéraire à se réorganiser. En même temps, sur le plan formel, le nouveau médium façonne et transforme le discours critique lui-même, tout autant dans la phase de la création que celle de la diffusion et de la réception de la parole critique. Les nouvelles formes de médiation, ouvertes aux échanges, privilégient de plus en plus la dimension collective. Il en résulte des formes de sociabilités littéraires numériques, dont les membres, par leur activité critique, créent non seulement une nouvelle force de prescription sur le marché du livre, mais ils contribuent également à la fabrication d’un canon littéraire alternatif. Le changement le plus significatif se traduit notamment par ces manifestations collectives de la critique contemporaine. Nourries d’échanges de lecteurs passionnés et renforcées par des résultats d’agrégations de données, pouvant être ainsi considérées comme le fruit d’une alliance de la subjectivité individuelle et de l’objectivité produite par la machine, elles transforment fondamentalement le mode de fabrication du discours critique actuel.

    Directeur de thèse 
    ALEXANDRE