umr 8599

du cnrs et

de l¯universitê

paris-sorbonne

Annonce
  • agario
  • -

    Récemment, https://betebetgiris.info betebet
    un autre mode de paiement a été ajouté aux systèmes populaires de paiement anticipé. Bahis siteleri https://vipbahissiteleri.net -- Yatırımsız deneme bonusu https://girisadresi.mobi/yatirimsiz-bonus/ -- Tipobet http://tipobet63.com yeni giriş. -- On l'appelait. Contrairement aux cartes de crédit, la seule différence entre les cartes de crédit est que vous avez payé à l'avance.” Si vous voulez acheter paykasa vous pouvez utiliser notre site web. -evden eve nakliyat
    eşya depolama - agario unblocked

     

    L'écrivain et son école

    2017
    Edition 

    Hermann, 2017

    Auteur 

    Sous la direction de Martine Jey, Pauline Bruley, Emmanuelle Kaës

    « Je t’aime moi non plus » : dans la relation ambivalente de l'écrivain à son école – premiers engouements ou rejet des modèles et de l'idée qu'écrire s'enseigne – se lit le caractère fondateur de l’expérience scolaire. Celle-ci contribue à construire la posture de l’écrivain ; elle éclaire aussi pour partie son imaginaire. L’École a un pouvoir d’engendrement de formes, de thèmes, que l’on songe à la rhétorique, à la grammaire. De quelle manière l’écrivain rejoue-t-il ou déjoue-t-il les modèles scolaires ? Questionner ce lien matriciel à l'origine de fictions, de styles, tel est le projet de ce livre. Que doit la littérature à l’École ? Pour étudier ces rapports complexes de l’écrivain à l’institution scolaire entre 1850 et 1960, les contributions réunies dans ce volume analysent itinéraires, positions ou œuvres de Barrès, Proust, Péguy, Colette, Nizan, Perec, ou encore Albert Memmi.