umr 8599

du cnrs et

de l¯universitê

paris-sorbonne

Annonce
  • agario
  • -

    Récemment, https://betebetgiris.info betebet
    un autre mode de paiement a été ajouté aux systèmes populaires de paiement anticipé. On l'appelait ”paykasa" www.paykasaalim.net. Contrairement aux cartes de crédit, la seule différence entre les cartes de crédit est que vous avez payé à l'avance.” Si vous voulez acheter paykasa vous pouvez utiliser notre site web. -evden eve nakliyat
    eşya depolama

     

    Le Neveu de Rameau. Rameaus Neffe/Satire seconde

    2017
    Edition 

    Diderot, Goethe, De Saur et Saint-Geniès, Le Neveu de Rameau. Rameaus Neffe/Satire seconde, édition des trois textes par Jacques Berchtold et Michel Delon, Paris, Fayard, coll. "Ouvertures bilingues", 2017

    Auteur 

    Jacques Berchtold

    Michel Delon

    Ce bilingue d’un nouveau genre est en français/français. Avec ce Neveu de Rameau, nous sommes en plein roman policier, entre un original disparu et une traduction de traduction.
    Diderot écrit un texte subversif, la Satire seconde, qu’il ne montre à personne. Il en fait faire trois copies. À sa mort en 1785, sa fille transfère à Saint-Pétersbourg sa bibliothèque et une collection manuscrite de ses oeuvres. De Russie, une copie parvient jusqu’à Goethe en 1803. Goethe décide de traduire en allemand ce texte que personne en France n’a jamais lu, et qui, sous le titre de Rameau’s Neffe, passe à la postérité. La copie dont Goethe s’est servi a disparu. En 1821, Joseph-Henri de Saur et Léonce de Saint- Geniès retraduisent en français la traduction de Goethe, comme s’il s’agissait du texte authentique de Diderot. Il faut attendre la
    fin du XIXe siècle pour que soit redécouvert un manuscrit autographe
    chez un bouquiniste parisien.
    Pour la première fois, les trois textes sont réunis ici : en vis-à-vis, l’original de Diderot et la rétrotraduction du texte de Goethe, avec, en rez-de-chaussée, la traduction allemande de Goethe. On touche ainsi l’impalpable distance, violente pourtant, entre un texte et sa, ou plutôt ses traductions, à deux degrés d’éloignement – « l’original est infidèle à sa traduction », disait Borges.
    L’histoire hors du commun d’un texte lui-même hors du commun est présentée et commentée par Jacques Berchtold et Michel Delon.

    http://www.fayard.fr/le-neveu-de-rameau-9782213705811