umr 8599

du cnrs et

de l¯universitê

paris-sorbonne

Annonce
  • agario
  • -

    Récemment, https://betebetgiris.info betebet
    un autre mode de paiement a été ajouté aux systèmes populaires de paiement anticipé. Bahis siteleri https://vipbahissiteleri.net -- Yatırımsız deneme bonusu https://girisadresi.mobi/yatirimsiz-bonus/ -- Tipobet http://tipobet63.com yeni giriş. -- On l'appelait. Contrairement aux cartes de crédit, la seule différence entre les cartes de crédit est que vous avez payé à l'avance.” Si vous voulez acheter paykasa vous pouvez utiliser notre site web. -evden eve nakliyat
    eşya depolama - agario unblocked Watch Online Free

     

    Isthmes francophones : du texte aux chants du monde. Mélanges offerts à Beïda Chikhi

    2012
    Edition 

    Presses universitaires Paris-Sorbonne, collection "Lettres francophones"

    Auteur 

    Anne Douaire-Banny (dir.)

    Les littératures francophones dessinent des continents archipéliques au gré de leurs « destinées voyageuses ». Habitant à la fois le socle fondateur des imaginaires français et le tremblement des pensées du monde, elles sont des isthmes que l’on parcourt en liberté en redécouvrant les lieux, les mots et les concepts et qui proposent à qui les écoute un discours éclairant sur le littéraire. Ce discours est celui qui, attentif aux fondations et au tutélaire, se tourne vers leurs reconfigurations perpétuelles dans et par le symbolique ; la littérature étant le lieu sans cesse inventé de l’effet, c’est là que se révèle, se dévoile et se pare le désir de s’enraciner dans une pensée du lien, de l’ailleurs et de l’intention. De l’origine au corps et aux corpus, les textes francophones sont des traces d’un désir toujours renaissant.

    Les études littéraires francophones sont un champ en perpétuelle constitution, ancré dans une turbulence essentielle qui protège contre les assignations identitaires et garantit une intranquillité épistémologique féconde. Au cœur de ce champ, Beïda Chikhi occupe une place singulière, déterminée par son parcours propre – de Batna à la Sorbonne – mais surtout par une certaine manière de révéler des liens et des passerelles entre des corpus, des appareils critiques, des voix diverses.

    Écrivains et chercheurs se réunissent pour lui rendre un vibrant hommage, en déroulant chacun à sa façon le fil des questionnements, des cheminements et des enseignements de ce grand professeur de la Sorbonne. Articles scientifiques et textes inédits se répondent et construisent un livre multiple et fidèle à celle qui l’inspire, dont la structure tripartite expose successivement des réflexions sur l’origine et les filiations (« Éclosions, transmissions ») ; sur les déplacements, décentrements et contrechamps (« Destinées voyageuses ») ; des plongées dans les textes francophones enfin (« Tête à textes »). Un livre riche dans lequel se reflète un corpus toujours étonnant.