umr 8599

du cnrs et

de l¯universitê

paris-sorbonne

Annonce
  • agario
  • -

    Récemment, https://betebetgiris.info betebet
    un autre mode de paiement a été ajouté aux systèmes populaires de paiement anticipé. On l'appelait ”paykasa" www.paykasaalim.net. Contrairement aux cartes de crédit, la seule différence entre les cartes de crédit est que vous avez payé à l'avance.” Si vous voulez acheter paykasa vous pouvez utiliser notre site web. -evden eve nakliyat
    eşya depolama - agario unblocked

     

    Le Carrefour culturel parisien au tournant de 1500

    19.03.2015 > 20.03.2015

    16e - 18e

    La création littéraire au XVIe siècle

    L’époque concernée, séminale mais également en partie oblitérée par les crises du siècle de la Réforme, est celle des décennies qui correspondent culturellement à l’essor des courants humanistes à Paris et politiquement aux premières guerres d’Italie, jusqu’au tournant des années 1530, marqué par la nomination des premiers lecteurs royaux (1530) puis par la crise religieuse des Placards (1534-1535). Il s’agira donc de mieux cerner une époque à cheval sur deux « siècles », souvent étudiés, pour des raisons institutionnelles et bibliographiques, par des spécialistes de domaines chronologiques distincts. Le rôle de carrefour de Paris est une dimension majeure de la vie intellectuelle et culturelle européenne à cette époque, en raison notamment du prestige et du rôle de l’Université, des voyages de savants français en Italie (comme Lefèvre d’Étaples), de la venue à Paris d’humanistes italiens ou internationaux (comme Érasme) et d’étudiants qui en repartiront, dans des directions très diverses, munis de leur expérience parisienne, et de l’attrait exercé par la cour royale. On essaiera de camper le décor, en particulier celui du Quartier latin, de montrer le fonctionnement de ses institutions (Université, collèges, ordres religieux) et la production et les réseaux des imprimeurs (souvent d’origine germanique), et de situer l’activité des écrivains et des poètes et de leurs mécènes. Certains protagonistes (ou futurs protagonistes) de la vie culturelle et religieuse internationale, qui se croisent alors et connaissent une étape parisienne de leur carrière, seront étudiés pour eux-mêmes, mais toujours dans leur rapport avec le moment chronologique et le lieu parisien auxquels le colloque est consacré. On s’attachera à l’examen critique des traditions historiographiques concernant ces institutions, ces lieux et ces personnages en les soumettant au renouvellement en cours des recherches savantes. Il s’agira de répondre à la question de savoir en quoi la présence à Paris, dans les conditions de l’époque considérée, a modifié un parcours, une biographie, une doctrine, ou encore affecté l’environnement parisien, et comment les différents apports des uns et des autres ont interagi entre eux dans ce contexte précis, de manière à situer la ville comme carrefour, lieu attractif et de rayonnement, dans le paysage culturel de l’Europe humaniste.

    Organisé(e) par 

    Olivier Millet (Université Paris-Sorbonne et CELLF 16-18) et Luigi-Alberto Sanchi (CNRS-IHD)

    Avec le soutien de 

    l'Association V.L.Saulnier, de l’Institut d’histoire du droit (UMR 7184 du CNRS et de l’Université Panthéon-Assas),  et du CELLF 16-18 (Centre d’étude de la langue et des littératures françaises du 16e au 18e siècles, UMR 8599 du CNRS et de l’Université Paris-Sorbonne).