Formes de l’humanisme en Europe et en Chine

21.05.2015 > 22.05.2015

16e - 18e 19e - 21e

CELLF

Annonce 

Jeudi 21 mai, Sorbonne, amphithéâtre Michelet

Vendredi 22 mai, Sorbonne, amphithéâtre Quinet

Colloque international et interdisciplinaire.

Si l’histoire des idées associe habituellement l’humanisme à la Renaissance européenne, cette notion ne peut être circonscrite à un moment de l’histoire d’une civilisation, car elle se construit sur l’humain et proclame par là sa vocation universelle. Ainsi, non seulement elle traverse les époques, mais de plus, par le lien qu’elle suppose entre connaissance et sagesse, entre une forme de la civilisation et un rapport à la morale, elle peut aussi caractériser de près certains aspects de l’histoire, de la civilisation et des productions littéraires et artistiques de la Chine. Ce parallèle, à première vue paradoxal mais qui permet des comparaisons suggestives, forme l’objet de ce colloque.

En collaboration avec l’université Tsinghua, nous souhaitons prolonger les réflexions menées à l’occasion du précédent colloque organisé à Pékin, en décembre 2014, en célébration du cinquantenaire des relations franco-chinoises. Nous souhaitons inscrire nos analyses dans une perspective pleinement transdisciplinaire, afin de faire apparaître la multiplicité des enjeux de cette notion si éclairante pour l’histoire des civilisations, les formes de leur littérature, de leur art, de leur pensée.

Organisé(e) par 

organisé par Bernard Franco, Boris Grebille, Wanfen Lu, Christophe Martin et Ning Wang
Université Paris-Sorbonne (CRLC et CELLF), IESA, Université Tsinghua