umr 8599

du cnrs et

de l'université

paris-sorbonne

 

agario

 

Jean-Claude
BONNET

Parcours des études et liste des différents postes occupés :

-Naissance en 1946 à Vichy

-Études secondaires au lycée Banville de Moulins

-Études supérieures à Lyon (Lycée du Parc, puis université).

 -1968 : Agrégation de Lettres classiques.

-1969 : professeur au lycée Lalande de Bourg en Bresse

-1970-1972 : professeur (coopérant militaire puis civil) à la Faculté des Lettres de Rabat.

-1973-1975 : pensionnaire de la Fondation Thiers à Paris.

-1975-1977 : professeur dans un collège de banlieue (Clamart).

-Chargé de cours à la Sorbonne nouvelle (Paris III) de 1975 à 1985.

-1977 : attaché de recherche au CNRS dans le Centre d’études du XVIIIe siècle de l’université de Lyon II dirigé par Pierre Rétat.

-1982 : attaché puis directeur de recherche au Centre d'études de la langue et de la littérature française des XVIIe et XVIIIe siècles (ParisIV/CNRS) au sein duquel il crée et  anime une équipe de recherche.

-Directeur adjoint du même centre de 1986 à 2000 sous les directions successives de Marc Fumaroli et de Jean Dagen.

Domaines de recherche 

Le culte des grands hommes. Diderot. Mercier. Chateaubriand. Histoire symbolique de l'aliment. Cinéma.

Responsabilités scientifiques 

-Membre du comité de rédaction de Poétique depuis 1977.

-Membre du comité de rédaction de Cinématographe de 1975 à 1985.

-Membre du comité de rédaction de Dix-huitième siècle depuis 1996.

-Membre du comité directeur de la Société Chateaubriand depuis 1999.

-Membre élu du comité de la Société internationale des dix-huitiémistes durant plusieurs années.

-Membre élu du Comité national du CNRS pendant plusieurs années. Secrétaire d’une commission durant quatre ans. Membre du Comité scientifique pilotant le programme Archives de la création.

-Membre nommé du Comité national de l'université (neuvième section, 1999-2003).

-Nommé au Centre National du livre 2003-2005.

Recherches en cours 
  1. Un livre sur la «fin des Lumières» : sur le passage entre les deux siècles, sur la presse et l’éloquence révolutionnaires, sur la politique culturelle de Napoléon. (Cet ouvrage sera composé en partie de textes déjà publiés) .
  2. Un livre où je tente d’approfondir les rapports souterrains (souvent déniés et néanmoins patents) entre Diderot, Mercier et Chateaubriand, les trois écrivains sur lesquels j’ai le plus écrit depuis plusieurs années.
Publications 

1) Ouvrages :

-Édition des Écrits gastronomiques de Grimod de la Reynière (avec une présentation d’une centaine de pages) collection 10/18, 1978, réédition 1997.

-Naissance du Panthéon, essai sur le culte des grands hommes, Fayard, «l'esprit de la Cité», 1998, 414 p. (Grand prix d'histoire Chateaubriand-la Vallée-aux-loups).

-Diderot, Promenades dans l’œuvre, Livre de Poche, 428 p., 2012.

-La Gourmandise et la faim, Livre de poche, 451 p., 2015.

 

2) Éditions de textes :

-Le Neveu de Rameau, G.F., 1983, réédité 1990.

-Tableau historique de la littérature française de M.-J. Chénier, Belin, 1989 (en collaboration avec Pierre Frantz).

-Songes et Visions philosophiques de L. S. Mercier, Manucius, 2005.

-La Néologie de  L.-S. Mercier, Belin, mars 2009, 594 p..

 

3) Préfaces :

-Grimod de la Reynière et son groupe de Gustave Desnoireterres, éditions Menu Fretin (2009).

-Almanach des gourmands de Grimod de la Reynière, éditions Menu Fretin (2012).

-Manuel des amphitryons de Grimod de la Reynière, éditions Menu Fretin (2014).

-Lettres sur la sympathie de Sophie de Condorcet, Rivages poche, Petite bibliothèque (2016).

 

4) Publications issues  de l’équipe que j’anime au sein du CELLF :

 

A) Ouvrages :

-La Mort de Marat, Paris, Flammarion, 1986, 510 p. et 20 de planches.

-La Carmagnole des muses, essai sur l’homme de lettres et l’artiste sous la Révolution, Paris, Armand Colin, 1988, 426 p. et 30 de planches.

-Louis Sébastien Mercier (174O-1814) : un hérétique en littérature, Paris, Mercure de France, 1995, 512 p. et 2O de planches.

-L’Empire des muses, Napoléon, les arts et les lettres, Paris, Belin (avril 2004).

 

B) Éditions des œuvres de Louis Sébastien Mercier

-Tableau de Paris, Paris Mercure de France, 1994, 2 vol. de 1908 p. (plus CCII d’introduction) et 2063 p.

-Le Nouveau Paris, Paris, Mercure de France, 1994, 1890 p. (plus CCCXV pages d’introduction).

-Le Paris de Louis Sébastien Mercier. Cartes et index, Paris, Mercure de France, 1994, 173 p. (par Jean Sellier, Anne Le Fur, et Jean-Claude Bonnet).

-Mon bonnet de nuit et Du Théâtre, Paris, Mercure de France, 1999, 2181 p. (plus CLXXII pages d’introduction).

-Théâtre complet (1769-1809), 2775 pages en quatre tomes, Honoré Champion, Paris, 2014.

 

5) Autres publications :

-Participation à de très nombreux colloques et ouvrages collectifs. Une cinquantaine d'études publiées dans Poétique, Dix-huitième siècle, Critique, Romantisme, Annales, Bulletin Chateaubriand etc.  (Voir la fiche PDF ci-jointe)

-Nombreuses directions de numéros spéciaux de revues (Poétique, Dix-huitième siècle, Cinématographe, Critique).

 

6) Collaboration à trois films

-Jean Starobinski, l'interprète et l'écrivain, un film de Thierry Thomas, entretien par Jean-Claude Bonnet (55 mn), I.N.A., collection “Les hommes livres” de Jérome Prieur. Tournage à Genève du 15 au 18 juillet 1997. J'ai préparé et mené six heures d'entretien avec Jean Starobinski dans son appartement de Genève. Le cinéaste a fait ensuite le montage selon son choix.

 

-Louis Sébastien Mercier, le piéton de Paris avec Jean Marc Léri, Élisabeth Bourguinat, Jean-Claude Bonnet, Le Canal du savoir, n° 174, sur la chaîne Paris Première, février 1999. Dans cette émission de 58 minutes, le directeur du musée Carnavalet et la commissaire de l'exposition Mercier du printemps 1998 présentent leur travail. Je fais pour ma part en 40 minutes un exposé sur «Mercier, le piéton de Paris». 

 

-Aux grands hommes la patrie reconnaissante...par Jean-Claude Bonnet, Le Canal du savoir, n° 178, sur la chaîne Paris Première, mars 1999. Je donne en 58 minutes un aperçu des thèmes principaux de mon ouvrage Naissance du Panthéon.

 

7) Collaboration  à trois revues :

 

Poétique :

-«Le système de la cuisine et du repas chez Rousseau», 1975.

-«L’héroïsme de la valeur», 1982.

-«Naissance du Panthéon», 1986.

-«Le Fantasme de l’écrivain», 1990.

-«La Harangue sadienne», 1992.

 

Cinématographe :

Une cinquantaine d'articles et une vingtaine d’interviews (dont Claude Autant-Lara, Marco Bellochio, Lino Brocka, Youssef Chahine, Marguerite Duras, Claude Chabrol, Werner Herzog, Manoel de Oliveira, Alain Resnais, Éric Rohmer, Hans Jürgen Syberberg).

 

Critique :

-«La critique de la Révolution au nom d’elle même»» ( N° 620, 1998).

-«L'accordéon du vieux Chateaubriand», (N° 624, mai 1999).

-«La réinvention du théâtre» (note de lecture) (N°634, mars 2000).

-«Des mots pour le dire» (n°637-638, juin-juillet 2000).

-«Le regard de la lectrice», décembre 2002.

-«Plutarque, un bréviaire humaniste», (note de lecture) (avril 2003).

-«L'archéologie des saveurs», n° spécial Gastronomie (N° 685-686 juin-juillet 2004), numéro que j'ai dirigé (avec Allen Weiss) et pour lequel j'ai rédigé la présentation, réuni  un dossier de recettes anciennes, fait des interviews de Clément Rosset et de Gérard Oberlé.

- «À l'écoute de Diderot» (n° spécial Starobinski août-septembre 2004).

-Anne Wiazemsky et le « drôle de zigoto » (N° 720, 2007).

-«Sollers par lui-même : autoportraits du Joueur» (N° 750, novembre 2009).

-«Maurice Pinguet : un sage en Asie» (n° 762, novembre 2010).

-«Ce diable de Diderot», dossier Jean Starobinski, (n° 791, avril 2013).

- Entretien « Jean-Claude Bonnet. Pour une histoire symbolique de l’aliment » (n°821, octobre 2015).

- « Les vies de Roland Barthes » (n°822, novembre 2015).

-«L’école en héritage», n° spécial Mona Ozouf (N° 831-832, septembre 2016).

-«Que «pense» le roman de la Révolution française?», (note de lecture), à paraître.

 

8) Mes travaux ont porté plus particulièrement sur trois auteurs (Diderot, Mercier, Chateaubriand) et sur certains domaines (le culte des grands hommes et la commémoration, la presse et la parole révolutionnaires, la symbolique de l’aliment et la naissance de la gastronomie), mais une part de  mes recherches est  aussi consacrée à la littérature du vingtième siècle et au cinéma.

 

 

 

 

Statut
Liste des publications