umr 8599

du cnrs et

de l'université

paris-sorbonne

 

 

La Messe alchimique attribuée à Melchior de Sibiu. Edition critique par Didier KAHN.

2015
Edition 

Classiques Garnier

Auteur 

Didier KAHN

Il est difficile d'imaginer plus étrange objet littéraire qu'une messe alchimique. Seule de son espèce, cette pièce singulière prend pourtant tout son sens lorsqu’on la replace dans le cadre des rapports qui se tissèrent au Moyen Âge entre alchimie, religion et littérature, mais aussi dans le contexte médiéval des messes parodiques et des messes votives. Sa réception a traversé les courants religieux les plus divers de la fin de la Renaissance, touchant tour à tour catholiques romains, luthériens, antitrinitaires, disciples de Schwenckfeld ou de Paracelse. Leurs options religieuses ont-elles pu infléchir leur transmission de ce texte? Cette question nous oriente vers un aspect encore peu connu de l’alchimie : sa capacité à se jouer des frontières religieuses.