umr 8599

du cnrs et

de l'université

paris-sorbonne

 

 

Voltaire du Rhin au Danube (XVIIIe-XIXe siècles)

22.06.2018 > 23.06.2018

16e - 18e

Voltaire en son temps

Annonce 

Journées Voltaire

L’intensité de l’intérêt de Voltaire pour l’Allemagne est lestée d’une ambiguïté et d’une ambivalence profondes : elle concerne avant tout la politique, l’histoire de l’Empire et l’espoir tout contemporain et tourné vers l’avenir de l’avènement d’un « roi philosophe » à Berlin, au détriment de la littérature, la langue ou les arts allemands, qu’il tient en piètre estime et raille volontiers. Or, à ce déséquilibre répond certainement à la fois la richesse et la nature souvent polémique de la réception de Voltaire dans le monde germanique : après une période où dominent ses imitateurs, Voltaire est devenu, à de rares exceptions près et sans négliger les nuances (Schiller, Goethe, Heine), la cible privilégiée du renouveau littéraire et philosophique allemand.
Avant même le romantisme, Lessing avait donné le ton d’une tradition critique acharnée dont August Wilhelm Schlegel reprit le cinglant héritage. Il faut, semble-t-il, attendre les années 1870 pour qu’autour de David Friedrich Strauss, Dubois-Reymond, et surtout Nietzsche, la figure de Voltaire se transforme et redevienne, dans cette aire culturelle, une grande référence des Lumières européennes.

Organisé(e) par 

Guillaume Métayer

Contact : gme.metayer@gmail.com
Lieu : Université Paris-Sorbonne, amphithéâtre Michelet

Avec le soutien de 

 CELLF (UMR8599), Société des Études Voltairiennes, le CEFRES (Prague) et le CERCLL (Université d’Amiens).